jeudi, juin 29, 2017
   
Text Size

“Une image nazifiante DE LA BELGIQUE”

Le député Denis Ducarme (MR) dénonce une caricature de la société belge et prédit des effets contre-productifs

“C’est un procès d’intention des catholiques, des athées et des autres religions qui est regrettable.” Le jugement de Denis Ducarme, un des polémistes en chef du MR, a l’avantage d’être univoque. “La liberté de culte est une valeur à laquelle on ne peut pas toucher et qui sera toujours défendue! Mais cette campagne est contre-productive car elle projette la société belge dans 25 ans et lui prête des intentions nazies. Cela renvoie une image nazifiante de la société belge.”

Lorsqu’il lui est fait remarquer que le dessin de la famille musulmane fait référence au camp de Guantanamo et non à celui d’Auschwitz, le député réformateur ne désarme pas: “L’étoile et e croissant qu’ils arborent comme les juifs devaient s’épingler l’étoile de David, le mirador, les barbelés: personne ne pense à Guantanamo, tous les éléments font penser à Auschwitz. De toute façon, même Guantanamo, c’est déjà grave comme comparaison”. 

Le député convient que les discriminations à l’encontre des musulmans de Belgique sont encore nombreuses mais dénonce une vision caricaturale de la société belge. “C’est triste parce que leur démarche est certainement généreuse au départ.” Et de prévenir que “tous les excès ont tendance à monter les communautés les unes contre les autres”. “Il eut été préférable de mettre en lumière des cas concrets, des discriminations à l’embauche par exemple.”

NONOBSTANT cette communication que d’aucuns qualifieront d’erratique, les Belges musulmans ne sont-ils pas, plus que d’autres croyants, la cible de discriminations ? “L’islam doit être respecté comme les autres religions mais il y a une tension en Europe par rapport au radicalisme et à l’extrémisme, qui est une déviance de l’islam.“Ce type d’association a son intérêt pour attirer l’attention du politique et dénoncer les discriminations. Je les suivais d’ailleurs sur Twitter. Mais il ne faut pas le faire de manière caricaturale. Les extrêmes se nourrissent les uns des autres. Mais je n’ai pas envie de les condamner”, conclut péremptoirement le député.

LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS I MARDI 8 AVRIL 2014